8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 17:35
MARATHON AU FUTUROSCOPE

Pour l'ami Jean-Paul BRANDET, organiser le marathon du Futuroscope est une épreuve parfois harassante. Quasiment depuis les débuts de cette épreuve, les Amis de l'Athlétisme aident cette manifestation en remplissant les sacs remis à chaque participant, de publications et publicités diverses. Cette année, l'équipe, bien conseillée par Robert et Olivier, a rempli 2500 sachets, soit 1000 de plus que l'an dernier, le tout dans une atmosphère rappelant parfois les voyages en bus d'autrefois. Cela vous fait envie ? Venez nous rejoindre l'an prochain. Monique

MARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPEMARATHON AU FUTUROSCOPE
Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 09:08
LANCERS : GESTE HERETIQUE ET SENSATION

On dit qu'il est vaniteux de parler de soi. Je le pense aussi. Mais je me dis également qu'alimenter notre blog, essayer d'intéresser le lecteur qui plus est s'il est entraîneur ou lanceur, ne peut être que bénéfique, et si l'on y apporte une touche d'humour et une anecdote à rire, c'est encore mieux. Alors je me lance....

Lors d'un précédent article du 2 mars 2014, "Lancer de poids : le geste final", avec à l'appui les photos de Bernard LHOMME et Hartmut BRIESENICK, j'ai tenté de démontrer ce qu'était le geste final parfait, avec ordonnancement dans la phase d'élan, de toute la chaîne musculaire, de la pointe des pieds aux phalanges de la main, passant par l'avancée du bassin et du buste, et le blocage de l'épaule gauche. Quelle ne va être la stupéfaction du lecteur en voyant la photo du nouvel article!!! Tout y est faux : certes l'engin a quitté la main droite, mais depuis 1 ou 2 centièmes de seconde seulement. La jambe gauche n'est pas en extension; la droite, fléchie, est toujours au sol; les fesses, le bassin et le buste sont en retrait; et l'épaule gauche est fuyante. C'est nul, hérétique. Dans un second temps, le lecteur va voir que je ne suis pas sur l'aire de lancer et que le poids a une forme bizarre. Comment et pourquoi?

Lors des championnats départementaux à Angoulême, en 1963 alors que j'étais encore cadet à l'US Confolentaise, appelés à nous rendre vers l'aire de lancer, il n'y avait pas de poids de 5kg, mais un poids senior de 7,257kg. Après des recherches d'une bonne demie heure, les officiels trouvèrent enfin un poids de 5kg. Entre temps, je m'étais longuement exercé avec le poids de 7kg. Quand vint mon tour de lancer, je trouvai avec étonnement le poids de 5kg léger, léger, comme je ne l'avais jamais ressenti auparavant. C'était euphorisant. N'ayant pas bu la potion magique de Panoramix, je compris immédiatement que cette sensation résultait de mes exercices avec le poids de 7kg, dont je fis une acquisition dans les jours qui suivirent. Pendant la fin de ma seconde année cadet puis les deux années junior suivantes, je le manipulais entre les jets officiels, lors de chaque compétition. Puis devenu espoir, à Poitiers avec l'ESPPEC, et devant bien entendu passer au poids de 7,257kg, il me fut impossible de trouver plus lourd, tant dans les magasins d'articles de sport, qu'en quincaillerie ou dans le domaine industriel.

Maître d'externat au Collège des Métiers du Batiment, à Vouneuil Sous Biard (devenu Lycée Auguste PERRET, rue de la Bugellerie à Poitiers en 1967), je parlai de mes recherches à un professeur chauffagiste-plombier qui dégota, je ne sais où, une bouée métallique de filet de pêche marin de forme ovale. A but d'exercice pour ses élèves, il en fit percer une extrémité et couler du plomb fondu. Eut-il voulu le faire qu'il n'aurait pas pu : le boulet pesait 14,5kg, soit à quelques grammes près, le double de l'engin de compétition. C'est celui de la photo. Sauf à être un colosse d'envergure internationale, j'en étais très loin, il était impossible de peaufiner la technique d'élan avec un tel engin, déjà très difficile à tenir plaqué contre le cou. Je l'utilisais donc quasi exclusivement, au cours des compétitions, entre les jets avec le boulet réglementaire, toujours en quête de la sensation de légèreté et non de technique. Mon idée avait du bon, car les "copains-adersaires" lanceurs, Pierre COLNARD, Arnjolt BEER, Yves BROUZET eux-mêmes, n'hésitaient pas à me l'emprunter lorsque c'était à mon tour d'entrer dans le cercle. Il nous arrivait parfois à Poitiers, lors de compétions régionales, par 2 face à face ou 3 formant triangle, de nous le renvoyer, au grand dam des jardiniers de Rébeilleau qui n'aimaient pas, mais vraiment pas du tout!!...

N'affectionnant guère le lancer de disque où ma technique était approximative, je décidai à la fin des années 60 sous le maillot de l'ASPTT, de m'entraîner, en catimini, tard le soir sur le stade annexe de Rébeilleau. Toujours pour les mêmes raisons de sensation de légèreté, je demandai aux serruriers du Lycée Auguste PERRET, de fabriquer un engin ressemblant à une grosse raquette de pingpong, devant peser environ 4kg, le double du disque réglementaire, ce qu'ils exécutèrent au gramme près, la masse du métal étant connue, et meuleuse à l'appui. Lors des régionaux qui suivirent en juin, les amis discoboles furent à moitié surpris, lorsqu'ils virent l'objet, que Johny WEHN, alors recordman du Poitou de la discipline, baptisa sur le champ "la poêle à frire de Rémi". Cette année là, "ma poêle à frire" me permit pour la première fois d'être champion du Poitou....

Manipuler de tels engins en cours de compétition, comporte toutefois ses revers. La sensation de légèreté de l'engin réglementaire est telle qu'elle génère, certes confiance en soi, mais aussi euphorie. Cette dernière induit de facto une plus grande vitesse d'exécution dans la prise d'élan. Mais un excès de vitesse entraîne souvent sa contravention, en l'occurrence, l'escamotage d'une partie du geste technique. Le bénéfice de la sensation de légèreté est immédiatement anéanti. Le cerveau doit donc gérer simultanément, durant les quelques secondes de la prise d'élan, la sensation de légèreté et la maitrise d'exécution. Et ce n'est pas aussi simple qu'il peut y paraitre.......

Anecdote : Pour porter mes engins, j'avais acheté chez le regretté Albert GOULIARD, un petit sac qu'Adidas destinait plus spécifiquement à cet cet effet. Par sécurité, Albert en avait fait renforcer le fond et toutes les coutures. Sur la photo, ce n'est pas celui partiellement caché par mes pieds et mollets (sac à vêtements), mais celui un peu plus en avant, avec "adidas" écrit verticalement, et que l'on voit dans sa longueur, vraiment réduite. Lors d'une compétition à Rébeilleau, alors que Jean-Claude LANGLAIS, Johny WEHN, Marceau VENITUS, Joël DUQUERROY, Bernard MOIZEAU, d'autres et moi-même, dans l'attente du début du concours, étions allongés sur la pelouse, je vis, paupières à demi fermées, cachées par mes mains, l'ami Alain RUDELLE, lui-même en attente d'en découdre sur 3000 ou 5000 mètres, rôder autour de nous, l’œil vif et malicieux, rusé comme un renard, cherchant manifestement à nous faire une entourloupe. De fait, croyant que personne ne le remarquait, il se mit soudain à courir comme un lapin, le buste à l’horizontale au-dessus de la pelouse, et saisit prestement les anses de mon petit sac. Mal lui en prit, car, emporté par son élan, ce n'est pas le sac qui monta vers lui, mais lui et ses 55kg qui furent plaqués au sol. Le petit sac contenait : le boulet de 14,5kg, 2 poids de 7kg, "ma poêle à frire" de 4kg et un disque de 2kg; détail qu'il ignorait manifestement..........

Rémy Faure

LANCERS : GESTE HERETIQUE ET SENSATION
Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 08:15
Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014

Notre association des Amis de l'Athlétisme de la Vienne a une petite sœur cadette, créée en octobre 2013, mais grande par la géographie car elle regroupe les 6 départements de la ligue du Centre : Cher, Eure-et-Loire, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret et leurs 70 clubs FFA.

A l'initiative de Jean-Pierre BOUTANT, athlète émérite de niveau national, professeur d'EPS au collège de Lussac les Châteaux, entraineur du club de la même ville de septembre 1972 à septembre 1975, CTD du Comité 86 de septembre 1975 à septembre 1978, puis CTR de la Ligue du Centre d'octobre 1978 à septembre 1999, épaulé par Joël et Marie-Christine BAILLIE, cette association baptisée "Amicale des Amis de l'Athlétisme de la Région Centre -Mémoire et Amitié", poursuit les mêmes objectifs que les nôtres, tout en visant plus large par la création et l'animation d'un pôle éthique, patrimoine et documentation, et la création d'un musée de l'athlétisme. Vous trouverez tous les renseignements : composition du Conseil d'Administration fort de 13 membres dont Jean-Pierre est le président, statuts, objectifs, articles, sorties,etc....sur leur blog : "amicaleamisathletismecentre.over-blog.com", que je vous invite à visiter.

Parmi les 70 adhérents actuels, nous retrouvons Bernard MAROQUIN international sur 5000, 10000 mètres et cross, Hassan SEBTAOUI international sur marathon, Hervé DION international junior et toujours recordman de la Vienne sur 1500 mètres, Joël BAILLIE international junior et à jamais détenteur du record de la Vienne au javelot anciennes normes, et bien d'autres.....

Figurent également dans le cadre des activités, l'organisation de 2 week-ends annuels, l'un au printemps, l'autre à l'automne. C'est ainsi que nous avons étés invités aux 2 premières journées qui se tenaient à AVOINE les 12 et 13 avril derniers. Notre présidente Monique, son mari Olivier, Jacqueline et moi-même, en sommes revenus enchantés.

Accueil convivial et chaleureux, le samedi en fin de matinée, au centre d'hébergement du Véron. Après déjeuner, visite dans l’enceinte même du centre, du bâtiment abritant le boulodrome dédié à "la boule de fort", et initiation à ce jeu typiquement régional, remontant aux années 1660, pratiqué de nos jours le long de la vallée de la Loire, principalement en Maine-et-Loire, l'ouest de l'Indre-et-Loire, le sud de la Sarthe, la Mayenne angevine, l'est de la Loire Atlantique, Saint Saint-Nazaire et Blois, et comptant près de 390 sociétés regroupées au sein d'une fédération (Voir Wikipédia qui en fait une description et un historique de qualité).

Puis départ en bus vers CHINON, visite de son quartier médiéval aux ruelles étroites et magnifiques demeures. Retour pour une dégustation de vin du terroir dans une cave de BEAUMONT EN VERON, suivie d'un diner rabelaisien et musical, dans une cave troglodyte du même village, au cours duquel le président Jean-Pierre BOUTANT, accompagné d'un accordéoniste avec synthétiseur, nous montra ses talents de "narrateur-proseur-poête", terminant la soirée par un rock endiablé.

Le dimanche matin, visite du magnifique stade avoinais, uniquement dédié à l'athlétisme (la manne financière nucléaire est criante et fait des heureux), puis réunion de l'Amicale dans une salle intégrée aux tribunes du stade, avec dédicace des ouvrages "50 ans de cross en région Centre", par Bernard GERMOND et "14-18, le sport sort des tranchées", par Michel MERCKEL, ancien athlète et professeur d'EPS retraité, ce dernier livre nous donnant le thème pour une future conférence à POITIERS.

Un bien agréable week-end, ensoleillé en permanence, qui en redemande d'autres; le prochain étant programmé les 27 et 28 septembre 2014 à ARGENTON SUR CREUSE. Nul doute que nous y serons invités.

Rémi Faure

Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014Amicale des AA région Centre, Avoine les 12 et 13 avril 2014
Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 13:01

Par un beau dimanche ensoleillé, je décide d’aller faire un tour au Parc de Blossac au festival de l’autisme. Le sport adapté, associé à cette grande fête, a installé ses stands et ses structures sportives dans la grande prairie. Une initiation à l’athlétisme , organisée par le club de l’Entente Poitiers Athlétisme, offre aux nombreux enfants présents des ateliers variés.

Les enfants sont pris en charge par de jeunes licenciés au club et s’essaient avec plus ou moins de succès aux différentes spécialités.

La perche : un élastique, une perche et un monticule de tapis. Certains ont dû voir le saut record de Lavillenie et essaient de mettre en pratique le renversé. Pas si facile que ça.

Le sprint : départ matérialisé par des plots et une ligne d’arrivée à 25 mètres.

Les haies : Des cartons rigides font figures de haies. Un petit blondinet maîtrise particulièrement le passage de la haie.

Le saut en longueur : piste d’élan simplifiée et réception sur un amoncellement de tapis.

Les jeunes athlètes de l’ EPA animent les ateliers avec efficacité. Leur gentillesse a raison des enfants les plus timorés.

Je trouve cette action particulièrement intéressante et suis surtout épatée par l’implication de ces jeunes gens et jeunes filles pour leur sport. Il règne une bonne humeur et une application à la fois sérieuse et souriante.

Marie-Claude Bodin le 17 Avril 2014

Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 08:23

Le bottin historique de l’athlétisme en VIENNE (1960/2013) – brochure en préparation ; sortie espérée fin 2014…… QUELQUES EXTRAITS

(page 2) L’ESPPEC, le CSADN Châtellerault, les Cheminots de Poitiers, Dangé, Buxerolles, Civray, Chauvigny et Loudun se répartissaient 364 licenciés (285 en 1959). A titre indicatif, la Charente, qui avait commencé plus tôt le recrutement des jeunes comptait 800 licenciés. Mais dans la Vienne cette année là, un meeting d’athlétisme réunit près de 2000 personnes à Gençay. Elles étaient notamment venues pour voir à l’œuvre un champion olympique, Alain Mimoun, dans une version de l’athlétisme aux champs. Nombreux sont ceux qui à cette époque ont découvert leur éventuel talent dans des conditions précaires et sous les yeux exaltés d’un public rural.

(page 4) Auréolée du prestige de champions de niveau national dans l’immédiat après-guerre, comptant une phalange de dirigeants, d’entraîneurs convaincus et compétents, la Vienne aborde la décennie 60 avec des espoirs d’amélioration des structures. Des animateurs, enseignants d’EPS ou anciens pratiquants, s’attachent à essaimer en direction des déserts athlétiques du département. Une politique ambitieuse va se développer au niveau cantonal (challenge du nombre en cross, détection « gabarits » pour les lancers, actions pugnaces à l’égard des filles -qui subissent moins la concurrence des sports de ballons- des collégiens et apprentis.

(page 8) Au bilan départemental apparaissent des noms nouveaux : le minime James Debiais 31’’6 au 250m, le cadet André Marzac 35’’9 au 300m, les juniors Claude Moinard, 3,70m à la perche et Yves Briant : 1’56’’6 au 800m, 2’30’’ au 1000m et 4’03’’5 au 1500m. Parmi les confirmations, le senior Robert Brault 8’31’’8 au 3000m et 9’50’’ au steeple, Alain Hamadouche qui descend sous les 10 minutes au steeple (9’58’’). Enfin pointe le bout de son nez le « smarvois » Jean-Paul Gomez au titre du plus méritant de son club.

1962 - Pour la 1ère fois, la FFA annonce un classement spécifique pour les clubs féminins : 7. ESPPEC 59pts – 145. U.S Civray 5pts – 226. CSA Châtell. 2pts – et E.L.Poitiers 2pts – Le classement masculin : 18.ESPPEC 140pts – 158.CSA châtell 36pts – 275.US Civray et US Chauvigny 19pts – 347.ES Montmorillon 12pts -141.ASPTT P 7pts – 159.AS Cheminots 6pts – 503.US Vivonne 4pts – 534. Entente Laïque 3pts – 625. ES Smarves 1pt –

(page 9) Comme dans tous les bilans établis avec des décennies de recul, certaines performances pourraient paraître fades. Quelle que soit la qualité des installations, et en l’occurrence les dirigeants châtelleraudais faisaient tout pour qu’elles soient bonnes, on ne peut comparer avec ce qu’on trouve couramment un demi-siècle plus tard. Prenons la hauteur, l’appel sur cendrée, même excellente, était loin de restituer entièrement la poussée ; le style fosbury n’était pas permis pour cause de dangerosité (on retombait dans du sable !). Mieux même, le règlement interdit longtemps de franchir la barre la tête la première. Il fallait que cela fût dit. Claude BODIN.

-=-=-=-=-=-=-

EXTRAITS PROVISOIRES A DESTINATION DU BLOG DES AMIS DE L’ATHLETISME (reproduction publique soumise à accord)

Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 14:20
LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014

La 4ème édition du trail des 1000 Marches s'est déroulée ce samedi 8 mars 2014, bénéficiant dès le départ jusqu'à l'arrivée des concurrents des installations spacieuses et confortables, de la salle de spectacles La Hune à Saint-Benoit.

Comme les précédentes années, notre association s'est investie dans la remise des dossards et des maillots.

Avec un départ avancé à 20h et les dernières arrivées vers 2h du matin, c'est un parcours de folie, chaque année modifié, qu'ont dû affronter les 350 participants individuels et relayeurs, par les rues, ruelles, sentiers, pentes abruptes, de Saint-Benoit, Poitiers et Biard, sur 38km agrémentés de quelques 2700 marches dont les escaliers des Dunes, des Druides, du Diable et 800m de dénivelé positif, exigeant une préparation physique et mentale de marathonien. En autonomie totale excepté un point de ravitaillement vers la mi-course, lampe frontale éclairante, les coureurs ont eu loisir pour la première fois de traverser et découvrir les enceintes historiques de l'Hôtel Fumé, du Palais de Justice et de l'Hôtel de Ville de Poitiers, mais aussi quelques passages encore inondés et boueux, dans la vallée du Clain, suite aux crues hivernales.

Chez les hommes, le tenant du titre 2013, Jean-Baptiste LAHITTE, prenant la tête dès le départ, augmente progressivement son avance pour l'emporter en 2h 54' 29", loin devant Rudy BONNET, 2ème en 3h12' et Alexis CHABOULET 3ème en 2h14'; les écarts étant faibles pour les 20 premières places.

Chez les femmes, Sylvie PRIEUR l'emporte en 3h 41'36", avec près de 8' d'avance sur Carole PERROUAULT.

Rémy Faure

LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014 LE TRAIL DES 1000 MARCHES 2014
Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 14:17
LANCER DE POIDS : LE GESTE FINAL

Photo de gauche : Bernard LHOMME, junior 1ère année en 1963, au poids de 6kg, sous le maillot de l'Entente Stade Poitevin Poitiers Étudiants Club, au stade Rébeilleau à Poitiers. La même année, Bernard est recordman de la Vienne junior avec 15m42, et toutes catégories au poids de 7,257kg avec 14m30.

Photo de droite de Rainer MITTELSTÄDT, Bundesarchiv Bild : Hartmut BRIESENICK, championnats indoor Allemagne de l'Est, salle des sports du Dynamo de Berlin, le 15 février 1971, 20m40, record d'Europe. De 1971 à 1973, il améliore 5 fois le record d'Europe en plein air, le portant éphémèrement à 21m67. Depuis près de dix ans, le dopage d'état fait rage en RDA, mais là n'est pas notre sujet.

Deux ou trois centièmes de seconde séparent le geste de ces photos. Les deux hommes sont adeptes de la technique dite de translation arrière (départ sur l'aire de lancer dos tourné au butoir et à l'axe de lancer). La technique en rotation n'est pas encore connue. Ils sont droitiers tous les deux. La phase de translation est terminée. Celle de détorsion l'est presque pour Bernard, et complètement pour Hartmut BRIESENICK : voila où sont les 2 ou 3 centièmes de seconde qui les séparent. Analyse :

La jambe gauche d'appui de Bernard est parfaitement placée dans l'axe de lancer, le talon a commencé à quitter le béton. Sa jambe droite, elle aussi parfaitement dans l'axe, pointe du pied au sol, n'a pas encore fini sa poussée et de fait, le bassin reste légèrement en retrait. La ligne d'épaules n'a pas complètement terminé sa détorsion. Son bras droit a commencé sa détente; le boulet de 6kg est toujours pleine main. Le bras et l'épaule gauches amorcent l'ancrage qui va servir de butée, quasi imperceptible dans le temps, à la détorsion de la ligne d'épaules.

La jambe gauche d'Hartmut BRIESENICK, plein axe de lancer, pointe du pied au sol, talon très relevé, est en extension complète. Sa jambe droite, largement au-dessus de l'aire, a terminé sa poussée. Le bassin et le buste sont en avancée extrême. Le bras et l'épaule gauches montrent bien la butée instantanée qui met fin à la détorsion de la ligne d'épaules. L'engin de7,257kg commence à quitter la main, encore poussé par les dernières phalanges des doigts.

L'enchaînement de ces deux photos est révélateur du travail bien ordonnancé de toute la chaîne musculaire, de la pointe des pieds aux phalanges de la main lanceuse. C'est le geste parfait.

Rémy Faure

LANCER DE POIDS : LE GESTE FINAL
Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 08:38
MEETING Indoor 2014 de la ligue POITOU-CHARENTES

Samedi 15 février, au CREPS de BOIVRE, le meeting de la ligue a réuni plus de 160 participants, issus des clubs locaux ou de ligues voisines, pour en découdre sur 60m, 60m haies, hauteur, longueur, perche, triple saut et lancer de poids, avec pour certains la dernière occasion de se qualifier pour les championnats de France élite, le week-end prochain à Bordeaux.

Sur 60m, chez les dames, c'est Nasram BACAR (SU Agen) qui l'emporte en 7"63, devant Maëva RETAILLEAU (EPA86) et sa coéquipière Sophie CHATELLIER, respectivement 7"73 et 7"97. Chez les hommes, Jean-Pierre BERTRAND (Nantes Métropole Athlétisme) est le plus véloce en 6"86 devant Nicolas GRIMAULT (Grand Angoulème Athlétisme) 7"08.

Au 60m haies féminin, Solène HAMELIN (EC Oléans) en 8"33 devance Margaux HINSCHBERGER (Stade Niortais) 8"55, et en masculins, Anthony GRANJEON (US Cenon) l'emporte en 8"17.

Pour la hauteur dames, en l’absence de vedettes nationales comme le week-end précédent, 8 concurrentes se tiennent en 11cm de 1m54 à 1m65, Camille THEUX-COUMIS (Pays Basque Athlétisme), et Marine LE ROUX (EPA86) 1ères exæquo devant Laura DROSSON (CU Pau), toutes les 3 à 1m65. Chez les hommes, la barre des 2m est effacée par Jérémy SAVARY-BADARD (US Cenon).

A la perche féminine, les sociétaires de l'EC Orléans, Cindy ALLAMELOU et Pauline DONDASSE, l'une 3m92, l'autre 3m72, ne parviennent pas à dompter les 4m, tandis que chez les hommes, Patrice GUIBLET (CA Pays Saumurois) passe 4m28 devant le toujours jeune quinquagénaire Pascal GUILLEUX (Cognac AC) et Kevin GUILLAUME (Running 41), 4m18 tous les deux.

Au poids hommes, deux Poitevins sont aux prises : Maxime MAUGEIN (EPA86) qui prépare sa saison estivale au décathlon, 2ème avec 12m87 et Gilles SABOURIN (ASPTT), déçu par son meilleur jet à 14m09 : "ma jambe d'appui est trop excentrée par rapport à l'axe de lancer et je mords 4 fois. Depuis 15 jours, je n'ai pratiquement pas eu le temps de faire ni de musculation, ni de technique, mais j'ai bon espoir d'atteindre les 14m50 avant la fin de la saison hivernale". Chez les filles, Maëva RETAILLEAU, après ses 7"73 sur 60m affiche une forme resplendissante, établissant son record avec l'engin de 4kg par un jet à 13m11, devant Leslie BONNAUD (US Cenon) 11m72 et Sybille RETOUR (EPA86) 11m61. Sa jeunesse, sa grande taille harmonieuse et élancée, ne la prédisposeraient-elles pas à devenir une heptathlète de premier plan?

Bonne performance également à la longueur messieurs de Joêl MONTOUT (Bordeaux Athlétisme) 7m23, devant Etienne BOUGRAS (Stade Niortais) 6m93, et de Gabriel TURPIN (Athlétic 3 Tours) qui l'emporte en cadettes avec 5m59. Le triple saut voit la victoire de Emma LEHMANN (SU Agen) chez les dames avec 12m12 et de Madjd TOMBOLAHY (Limoges Athlé) chez les hommes, avec 14m87 devant le junior Lassana SAKHO de l'EAP Chatellerault 13m87, alors qu'en cadets, c'est Youri BOUTINEAU (Aunis Athlé La Rochelle) qui s'impose avec 13m68.

A noter le lendemain aux championnats régionaux de lancers longs à Niort, la performance de Sybille RETOUR au disque, 45m38 de très bonne augure pour les prochains rendez-vous de printemps et d'été.

Rémy Faure

MEETING Indoor 2014 de la ligue POITOU-CHARENTES
MEETING Indoor 2014 de la ligue POITOU-CHARENTES
MEETING Indoor 2014 de la ligue POITOU-CHARENTES
MEETING Indoor 2014 de la ligue POITOU-CHARENTES
MEETING Indoor 2014 de la ligue POITOU-CHARENTES
MEETING Indoor 2014 de la ligue POITOU-CHARENTES
MEETING Indoor 2014 de la ligue POITOU-CHARENTES
Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 08:56

 Initié depuis 2010 avec des épreuves nationales, le traditionnel meeting, organisé par le Comité Départemental, s'est tenu ce samedi 8 février dans la halle des sports du CREPS de BOIVRE.

Plus que le nombre de participants relativement modeste, que l'on pourrait attribuer à la longueur de la saison hivernale, 150 environ, c'est la qualité qui était attendue, mais sans le nombre, elle s'est quelque peu effritée......Ne faisons pas la fine bouche; de bonnes performances ont été accomplies.

Sur 60m, chez les féminines, ce sont les sociétaires de l'EPA86, nouveau club départemental issu de la fusion entre l'ACHP et le PEC, qui se sont distinguées : Sophie CHATELLIER emportant la 1ère finale en 8" devant Julie MORISSON (ECA Smarves-Vernon); ses coéquipières s'assurant les 3 premières places de la 2ème finale, respectivement Stéphanie HUGET 8"37 devant Caroline MARTIN 8"52 et Charlotte BOUBIEN 8"60. Chez les hommes, ce sont les Charentais qui s'imposent dans la 4ème finale (la meilleure), Ben BASSAW (Grand Angoulème Athlétisme) en 6"81, devant son coéquipier Nicolas GRIMAULT 6"98 et Elliot SILLY (Athlétisme Sud 17) 7"03. Dans les 3 autres finales, ce sont également des athlètes hors département qui s'imposent.

De même au triple saut masculin où 3 athlètes atterrissent au-delà des 14m50 : Hugo MAMBA-SCHLICK (Stade Rennais) l'emporte avec 14m81, devant Kinley MANBA-BASSA (Nantes Métropole Athlé) et Quentin GATELIER (J3 Sports Amilly) 14m55.

Pas de performance notoire au saut en longueur hommes et femmes, et hauteur hommes. De son côté, Sybille RETOUR (EPA86), prépare sa saison estivale au disque en s'exerçant avec bonheur au lancer de poids 4kg avec un jet à 11m47, qui lui vaut la 2ème place derrière Leslie BONNEAU (Union Sportive d'Avord) qui l'emporte avec 11m62.

Enfin en hauteur féminine, épreuve nationale, c'est Sandrine CHAMPION (Amiens UC) qui avec 1m78 établit sa meilleure performance de le saison, devant Magalie TSHIPOPO (AS Fleury Les Aubrais), 1m76 son record personnel. A noter la 5ème place de la jeune Solène JENVRIN (EPA86), qui avec 1m60 confirme la meilleure performance française minime de 1m64, établie 8 jours auparavant, lors des championnats régionaux. 4m99 à la longueur et 8"18 au 50m haies, ce jour là, c'est un pur joyau pour les épreuves combinées.

Les Amis de l'Athlétisme ont remis 2 coupes, aux meilleurs performers de la journée, et attendent avec intérêt le meeting de la ligue Poitou-Charentes qui se tiendra au même endroit, samedi 15 février.

Rémy FAURE

 

 

 

MEETING INDOOR de la VIENNE 2014
MEETING INDOOR de la VIENNE 2014
MEETING INDOOR de la VIENNE 2014
MEETING INDOOR de la VIENNE 2014
MEETING INDOOR de la VIENNE 2014
MEETING INDOOR de la VIENNE 2014
Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 13:21

CHANDELEUR, CHAMP DE LEURRES ET CHANTS DE L'HEURE .

Fête profane des chandelles et des crêpes, immenses jachères de trompe-l’œil ou guillerettes évocations vocales s'appropriant l'instant...j'avoue avoir du mal à fixer mon choix une fois pour toutes. Mariant lumières et ingrédients sapides, la Chandeleur est portée par la flamme et génératrice de mouvements de poêle dans l'espace. L'irréductible gamin que je me flatte d'être opterait volontiers pour cette survivance ludique et goûteuse. Froment ou sarrasin, adjuvants sucrés ou salés, chacun peut y trouver son compte d'émois gustatifs. La deuxième alternative, moins rigolote, achoppe sur la rigueur des temps. Des grappes de mots se pressent en son sillage, dépeignant l'inaptitude des élites à en cerner les contours, les soucis des hommes de l'art à en assumer les impedimenta et l'anxiété qui étreint les couches sociales soumises aux notions péremptoires de survie, mâtinées de confiance dans l'avenir. L'état des finances publiques interpelle, l'ascenseur social aurait besoin d'un lifting. L'affection chichement mesurée des électeurs à l'endroit du vote met la démocratie en géhenne. L'emballement vers des virtualités allégoriques ou insanes peut alors en être l'exsudat risqué. Les doctes économiste suscitaient des sentiments contrastés : analyses impeccables, identifications claires des conjectures, probité à priori non douteuse. A leur froideur impressionnante du début de crise -ils vous malaxaient la pâte humaine avec entrain, dépouillant le manant comme l'érudit lexical- a succédé un discours plus mesuré, s'engluant parfois dans la semoule. On sent bien que les gêne l'attrait des leurres pour l'audimat collectif, comme les dérange l'écart entre leurs suggestions compassionnelles et la rudesse de l'existence. En empruntant un langage cynégétique, il y a des appeaux trompeurs sur lesquels se déverse une forme d'audience, et ça coûte...ce que coûte une peau intime. Troisième et dernière vicissitude sémantique. Souhaitons-la réconfortante ! Il est toujours l'heure de chanter : cocorico patriotique pour la médaille d'or européenne du handball, chant intérieur déclenché par le lutin charentais Lavillenie, en apesanteur au-delà des 6 mètres au saut à la perche, refrain du bien-vivre pour les agapes de fin d'année, cascades « castafioriennes » liées à l'actualité journalière recelant avec récurrence son pesant de cacahuètes jubilatoires. Pour les moments tendres, pensez aux romances, ritournelles, sérénades, barcarolles, voire polyphonies, si les tessitures le permettent. Que vous soyez barde, chantre, ménestrel, trouvère ou troubadour ; mezzo-soprano, diva ou prima donna ; triturez-vous la glotte, égosillez-vous, chantez! Ouvrez votre pêne avec la clé de sol, la portée en sera immense, et c'est vous qui enverrez la note...

Claude BODIN.

Published by Amis de l'Athlétisme de la Vienne
commenter cet article

  • : Amis Athletisme de la Vienne
  • Amis Athletisme de la Vienne
  • : Blog destiné à faire connaître les Amis de l'Athlétisme. Association de promotion de l'Athlétisme dans la Vienne.
  • Contact

  • Amis de l'Athlétisme de la Vienne
  • Créée le 12 février 1959, l'association se propose de faire connaître, promouvoir et aider la pratique de l’Athlétisme de compétition sous ses différentes formes.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS LUNDI 30 JUIN 18H SAINT-BENOIT

MARDI 12 MARS 2013 A 17H REUNION PLENIERE A SAINT-BRNOIT

 

VISITES

un compteur pour votre site

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog